Acces nonvoyant, recommandé pour les personnes utilisant une synthèse vocale
Accueil

Accueil > Je m'intéresse à l'histoire des sites judiciaires > L'histoire du palais de justice d'Evreux

04 avril 2014

L'histoire du palais de justice d'Evreux

 

archives/Evreux

 

 

La façade du palais de justice d'Evreux, édifiée entre 1682 et 1714, typique de la fin du XVIIème siècle, de type baroque italien, est en réalité la façade de la Chapelle de l’ancien séminaire des Eudistes.

Le hall et la salle de la Cour d’assises occupent ce qui fut la chapelle elle-même, curieusement orientée dans le mauvais sens, à l’exemple de celle des Capucins, mais cette fois avec le chœur au Sud.

 

Le 7 février 1792, la chapelle devient le siège du Tribunal Criminel avec pour premier président le célèbre François Buzot et, en 1818, la Cour d’assises s’y installe. Le bâtiment se lie donc pour toujours à la justice.

 

À l’origine, le motif central de la façade représentait le Très Saint Cœur de Marie, surmonté d’une croix et entouré d’une guirlande de lys et de roses. Cette décoration religieuse disparaît lors des travaux de 1882 pour être remplacée par les attributs judiciaires.

En effet, à partir de cette année débute une importante campagne de travaux : les anciennes prisons qui se trouvent à proximité et les maisons situées de part et d’autre de la façade de la chapelle sont détruites afin de permettre l’édification des deux corps de bâtiments du nouveau palais de justice, la salle de la Cour d’assises est rénovée, les anciennes boiseries conservées et une toile de Charles Denet, représentant le Christ en croix, est accrochée derrière le bureau du Président.

Les travaux terminés fin XIXème siècle sont repris très vite : le 2 juin 1911, la foudre frappe le nouvel édifice, détruisant toutes les archives et les belles boiseries de l’ancienne chapelle.

 

Depuis sa rénovation, le Palais de justice n’a subi aucune modification importante.

 

SOURCE : Service des Archives municipales d'Evreux.

pied de page